Spasmophilie : comment la définir ?

Le plus pénible quand on est atteints d’une maladie c’est de ne pas pouvoir l’identifier ou la classer pour au moins savoir ce que c’est. En effet, en plus des soucis de santé, l’incompréhension totale de la source de nos maux joue énormément sur le moral.

Il va sans dire que dans ces cas, les personnes les plus proches ne sont pas d’un  grand secours, au contraire ; bien souvent on pousse inconsciemment le patient à se renfermer sur lui-même parce que nous avons tendance à rejeter ce que l’on ne comprend pas. C’est le calvaire que vivent au quotidien les gens atteints de spasmophilie.

C’est quoi la spasmophilie ?

La spasmophilie vient sous forme de crises d’angoisse aigües, elle est souvent accompagnée d’hyperactivité neuromusculaire qui se caractérise généralement par des contractions anormales et involontaires de certains muscles, notamment ceux du poignet et de la lèvre supérieure.

Il est à noter que ces crises sont souvent accompagnées de problèmes respiratoires. Pour tout savoir sur la spasmophilie, cliquez ici : solution spasmophilie.